Laurent Courthaliac

LaurentCourthaliac©PatrickBourdetFigure notoire des clubs de jazz, Laurent Courthaliac est assurément le musicien français actuel qui maîtrise avec le plus d’érudition le langage au fondement de tout le jazz moderne :  « Laurent Courthaliac s’est incorporé le be-bop, il en a toute la culture (difficile) et toute la musicalité exigeante.  » (Télérama)

Cosignataire du sublime « Brewin’ the Blues » (2008) en duo avec la chanteuse Elisabeth Kontomanou, il est l’auteur d’un album en hommage à la baronne Pannonica de Koenigswarter, accompagné par le légendaire contrebassiste américain Ron Carter (2013).

Après son hommage à la baronne Pannonica, le pianiste Laurent Courthaliac célèbre Woody Allen et son amour du jazz.

Du poétique et intemporel  « Manhattan » au joyeux et swinguant « Tout le monde dit ‘I Love You’ », le pianiste opère à la tête d‘un octet de choix une plongée classieuse au cœur de l’esprit de Gershwin et de la culture des standards new-yorkais.

« Laurent Courthaliac sait apporter de la poésie et de la beauté à la tradition du jazz, qu’il maîtrise à la perfection. «  — Yaron Herman

 » Laurent est l’un des rares pianistes qui a assimilé le langage be-bop et s’en est servi comme base pour développer son expression pianistique. Il s’ensuit un style où les phrases prennent tout leur sens et possèdent une éloquence remarquable. «  — Jacky Terrasson

 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

  

Téléchargez les documents :

 

 LaurentCourthaliac©PatrickBourdet

 

 

 

 

Laurent-Courthaliac©Julien-Bassères

 

 

 

 

 

Laurent Courthaliac-All my life – fr

Laurent Courthaliac-All my life – en

 Laurent-Courthaliac_revue-presse

 

Concert :

 

LAURENT COURTHALIAC OCTETTE:

« All My Life, A Musical Tribute to Woody Allen »
avec Laurent Courthaliac (piano, arrangements), Fabien Mary (trompette), Bastien Ballaz (trombone), Dmitry Baevsky (saxophone alto), David Sauzay (saxophone ténor), Xavier Richardeau (saxophone baryton), Clovis Nicolas (contrebasse), Pete Van Nostrand (batterie).

 

prix du disque français 2016

4 étoiles classica

Indispensable-JazzNews

 

 

Facebook
Twitter

Site internet :

www.courthaliac.com